Revêtements flottants

Les revêtements flottants sont constitués de carreaux armés sur leur face inférieure, posés sur des supports ménageant un vide entre la brique et la base inférieure, que ce soit pour le passage de canalisations ou de conduits, pour l'évacuation de l'eau de pluie ou de l'eau utilisée pour le nettoyage du revêtement. Le renfort armé augmente la sécurité d’utilisation en évitant la rupture en morceaux si une cassure accidentelle de carreau se produit.



Recommandations de pose



Le nivellement du revêtement flottant est obtenu en modifiant la hauteur des supports. Il peut s’agir de simples briques, de supports en béton de différentes hauteurs ou de supports en matériaux d’autres types (normalement matières plastiques ou métalliques) réglables en hauteur.


Montage
Les supports en plastique peuvent s’adapter à toute surface comme : mortier, plaques de polystyrène expansé, composés de matériaux d’imperméabilisation, bois, etc.

Le montage le plus fréquent est effectué à sec pour ra rapidité et son intérêt économique, ce qui permet l’utilisation immédiate du dallage. Il peut aussi se fixer avec du ciment, des adhésifs ou être cloué.

Le montage est rapide et simple, car les dalles et les supports sont disposés en continu.

Une fois la première rangée tracée et posée, la pose des autres rangées est purement mécanique, un support correspondant à chaque dalle. Tracer la première ligne au cordeau, car c'est d'elle que dépendra le reste du montage, effectué par assemblages successifs.